La tristesse selon Dieu

Publié le 5 Novembre 2009

 

«je me réjouis à cette heure, non pas de ce que vous avez été attristés, mais de ce que votre tristesse vous a portés à la repentance; car vous avez été attristés selon Dieu, afin de ne recevoir de notre part aucun dommage.  En effet, la tristesse selon Dieu produit une repentance à salut dont on ne se repent jamais, tandis que la tristesse du monde produit la mort. » (2Co.7:9-10).

 Qu’est-ce que cette parole de l’apôtre Paul nous dit?  Elle nous dit que :

·        Paul se réjouissait, non parce qu’il avait attristé les croyants de l’église de Corinthe par ses réprimandes mais parce que ses réprimandes ont eu comme résultat leur repentance et conversion, un changement de vie selon les commandements de Dieu.

·        Leur tristesse était selon Dieu: Ils étaient attristés parce qu’ils avaient transgressé la loi de Dieu.  Jésus-Christ, le Fils de Dieu, avait donné sa vie pour eux, et eux, au lieu de vouloir Lui plaire en toute chose en se conformant à Ses instructions et en exprimant ainsi leur reconnaissance, ils avaient transgressé Ses commandements en tolérant un péché intolérable!  Dès lors, leur cœur était humilié, contrit et prêt à obéir à la volonté de Dieu. 

·        La tristesse qu’ils avaient éprouvée ne leur avait fait aucun tort.  Au contraire,  c’était un avertissement pour échapper la colère de Dieu et à un éventuel châtiment ou même à la perdition.  Leur tristesse ne les avait pas conduits au désespoir ni à la mort de leur âme, mais au contraire, à un réveil spirituel…

·        La tristesse selon Dieu, selon la volonté de Dieu, avait produit en eux la repentance.  Mais quelle sorte de repentance?  Des émotions et/ou des larmes seulement et un changement partiel de leur vie?  Absolument pas!  Un changement radical vers la volonté de Dieu.  Une repentance dont on ne se repent pas.  Une repentance liée à la foi salutaire en Christ. Une repentance sans retour!  Celui qui s’est vraiment repenti, ne sera jamais triste parce qu’il s’est repenti!  Une repentance qui détruit tous les ponts d’une rétrogradation éventuelle.  Pas de retour en arrière.  Une repentance qui produit une conversion de vie.  Une repentance qui conduit au salut…  Pour échapper à l’enfer et pour «gagner» l’éternité par la grâce de Dieu.  Aussi, une délivrance définitive de toute mauvaise habitude et de toute passion… Tous ceux qui ont eu une telle expérience n’ont plus des hauts et des bas mais un développement stable, constant et ascendant!  Un réveil sans cesse!  Ils sont profondément conscients que sans une telle repentance il n’y pas d’une part de salut de la condamnation éternelle et d’autre part du progrès spirituel!  Il n’y a pas de salut sans repentance, sans conversion vers Dieu en tournant le dos à ses idoles, sans œuvres dignes de la repentance!  Un cœur changé change les actes!

·        Tous ceux qui ont eu cette expérience manifestent les mêmes réactions/résultats que les Corinthiens ont démontrés: «Et voici, cette même tristesse selon Dieu, quel empressement n’a-t-elle pas produit en vous (désir profond de faire réparation)! Quelle justification (désir non à vous ‘excuser’ mais à vous justifier et à vous rendre justes), quelle indignation (contre vous-mêmes car vous avez laissé votre congrégation «infectée» par un tel péché abominable), quelle crainte (pour les conséquences de votre conduite), quel désir ardent (pour votre rétablissement devant Dieu), quel zèle (pour votre devoir et le rétablissement de la vérité et de la justice), quelle punition (décision pour discipliner vous-mêmes et appliquer la discipline dans l’église)! Vous avez montré à tous égards que vous étiez purs dans cette affaire.» (2Co.7:11).

Uniquement de cette manière nous pouvons prouver que la tristesse selon Dieu a créé un changement profond et radical en nous, ainsi qu’une preuve que nous aimons et respectons de tout cœur Celui qui a été livré pour nos péchés et qui est ressuscité pour notre justification. (Ro.4:25).  Prions Dieu pour qu’une telle repentance et conversion et une telle pureté habitent en nous!  Amen.

Jean BALTATZIS

Publié dans #Méditations

Repost 0
Commenter cet article

Hyppolite Jude Mary 17/02/2017 11:49

C'est bien de lire et apprendre la parole de Dieu