Mais celui qui avait été guéri ne savait pas qui c’était

Publié le 30 Août 2006

Jean 5:13

Les années sont courtes pour celui qui est heureux et en bonne santé, mais trente-huit années de maladie ont dû entraîner un très long terme de lassitude tout au long de la vie d’un pauvre homme impotent. Quand Jésus néanmoins le guérit par une parole, tandis qu’il se tient près de la piscine de Béthesda, il était délicieusement rendu sensible à un changement. Il en est de même pour le pécheur qui a durant des semaines et des mois été paralysé par le désespoir, et a péniblement soupiré après le salut, et qui est très conscient du changement quand le Seigneur Jésus prononce la parole de puissance, et donne la foi et la paix au croyant. Le mal ôté est trop grand pour être enlevé sans que nous ne le discernions pas; la vie transmise est trop remarquable pour être possédée et rester inopérante; et le changement opéré est trop merveilleux pour n’être pas perçu.

Pourtant le pauvre homme était ignorant de l’auteur de sa guérison; il ne connaissait pas le caractère sacré de sa personne; les fonctions qu’il remplissait, ou même la cause qui l’avait introduit parmi les hommes. Beaucoup d’ignorances de Jésus peuvent demeurer dans les coeurs qui pourtant sentent la puissance de son sang. Nous ne devons pas être prompts à condamner les hommes pour manque de connaissance; mais là où nous pouvons discerner la foi qui sauve l’âme, nous devons croire que le salut a été accordé. Le Saint-Esprit conduit les hommes à la contrition longtemps avant qu’il ne les rende participants de la nature divine. Celui qui croit ce qu’il connaît, connaîtra bientôt plus clairement ce qu’il croit.

L’ignorance est néanmoins un mal, car ce pauvre homme était supplicié par les Pharisiens, et était tout à fait incapable de s’en sortir avec eux. C’est une bonne chose d’être capable de réfuter les contradicteurs; mais nous ne pouvons le faire si nous ne connaissons pas le Seigneur Jésus clairement avec intelligence. La guérison de son ignorance, néanmoins suivit bientôt la guérison de son infirmité; car il fut visité par le Seigneur dans le temple; et après cette manifestation de grâce, il a pu rendre témoignage que c’était Jésus qui l’avait restauré entièrement. Seigneur si tu m’as sauvé, montre-toi toi-même à moi, afin que je puisse te confesser et t’annoncer aux fils des hommes.

 

Rédigé par bijou

Publié dans #Exhortation

Repost 0
Commenter cet article

Bénie.k 01/09/2006 11:19

que pourrons nous faire sans toi Jésus, merci de nous avoir reveler ta vérité.
soit béni Bijou pour ce temoignage Bénie.K

sabrina 30/08/2006 20:12

Amen!
Que Dieu te bénisse
bises Bijou

katy 30/08/2006 19:04

bonjour Bijou
magnifique message, j'en n'avait besoin, car ayant beaucoup de problème de santé, j'ai tous remis entre les mains de notre Seigneur et Sauveur.
et je sais que quelque soit la décision, je pourrait continue pour notre Père Céleste.
car ma vie lui appartient et lui seul sais ce qui est le mieux pour moi
soit bénie ma soeur que j'aime
katy